Le pèlerinage 2022
Prenez part à un temps d’échange, de joie, de prière, de miséricorde et de service. Une page d’Evangile, la continuité de la vie de Jésus, ici, aujourd’hui.
Inscrivez-vous maintenant !
Thème
« J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu » (Introibo ad altare Dei)
Quand
Du 19 au 21 Août 2022
Pour qui
Tous! Notre plus jeune pèlerin avait 3 ans et le plus ancien n'avait pas d'âge!
Le pèlerinage sera présidé par S.E.R. le cardinal Philippe Barbarin et S.Exc. Mgr Emmanuel Delmas, notre évêque
Où ?
De la Cathédrale d’Angers (à 8 :30 le vendredi) jusqu’au Louroux-Béconnais (fin le dimanche à 15 :30)
PAF
17€ (tarif famille et ecclésiastiques)
18€ (tarif chapitre)
25€ (Tarif normal)
Késako ?

Noël Pinot, c’est d’abord la sainteté à deux pas de chez nous. En dehors des considérations politiques de l’époque, notre regard se concentre sur la figure d’un prêtre qui a parlé de Jésus jusqu’au bout, qui est resté au milieu des siens pour annoncer La Parole. Sans une once de violence, il n’a fait que du bien même à celui qui, plus tard, le dénonça aux autorités.  Bien sûr on ne peut faire l’impasse sur le martyre de ce prêtre. Mais cette conception du martyre est encore mieux compréhensible aujourd’hui. La vie de Noël Pinot est aussi empreinte du service des pauvres. Son expérience sacerdotale l’a aidé à apporter le secours à ceux qui en avaient besoin. En somme, la vie de Noël Pinot a été la continuité de la vie du Christ ici-bas ; et, par son ministère il a contribué à l’édification du Corps Mystique du Christ : l’Eglise.  L’héroïcité de ses vertus se résume dans ce qui lui a été appris au séminaire, à l’école de M. Olier : Jésus devant les yeux, Jésus dans le coeur, Jésus dans les mains.Nous vous invitons donc à ce pèlerinage. Nous le faisons pour nous rappeler que ce bienheureux prêtre était un homme du diocèse, l’ « un des nôtres ». Cela nous signifie que la sainteté n’est pas si loin et qu’elle est accessible, même en dehors du martyre sanglant. A peu de choses près, nous empruntons le parcours de Noël Pinot lorsqu’il a été transféré de sa paroisse à son supplice.Ce pèlerinage a pour but de faire découvrir dans le diocèse ce bienheureux prêtre.  Le deuxième but est de se ressourcer avant de reprendre nos activités annuelles ou pour se retrouver entre amis ou en famille, notamment par les temps de prières, de louange, de chants, d’échange en groupe, de rencontre, etc. Nous faisons aussi attention à transmettre ce que nous avons reçu de Jésus par cet ami du ciel. Et enfin – et surtout – de prier pour les vocations sacerdotales.Le pèlerinage dure 3 jours. Le vendredi et le samedi, est constitué de temps importants de marche seul ou en groupe, ainsi que d’une veillée, de temps de prière (Liturgie des heures ou autres). Les temps de marche comme les autres temps sont rythmés par le silence mais aussi par la festivité. Puis il y a des témoignages, et des figures importantes de notre église qui s’expriment.Le pèlerinage essai de tenir compte de toutes les sensibilités des personnes susceptibles d’y participer. Ainsi, les groupes sont à même de vivre un pélé à leur image et selon leurs besoins spirituels. La fraternité désire profondément que ce pèlerinage participe à l’œuvre de la Nouvelle Evangélisation.Comme le précise le Pape François, la nouvelle évangélisation doit rendre visible la miséricorde de Dieu. Ainsi, le sacrement de réconciliation est largement proposé durant le pèlerinage (en fonction du nombre de prêtre présents) et particulièrement pendant cette Année Sainte Extraordinaire de la Miséricorde.Le pèlerinage se veut un lieu d’accueil et d’ouverture. L’an passé un jeune homme musulman et une jeune femme agnostique se sont joints à nous. Bien sûr tout est libre, il n’y a aucune obligation. Pourtant, ceux qui se sont joints à nous l’an dernier ont voulu participer au temps de prière. La participation aux frais, peu élevée, favorise la participation du plus grand nombre. Les dons éventuellement perçus en sus seront directement reversés soit à la Paroisse du Louroux Béconnais où à l’association en charge de la Milandrie (Rendez-vous sur la page « Nos Projets »).Le petit déjeuner est offert dans les cafés des villages pour contribuer à l’économie locale. Du matériel logistique (casseroles, allumettes, Papier Hygiénique) pourront être mis à disposition ainsi qu’un véhicule pouvant transporter le matériel ou amener les personnes qui seraient fatiguées au point suivant. Le lien avec la paroisse est pour nous sine qua non. C’est pourquoi, rien ne sera fait dans les églises que nous visiterons sans qu’aient été conviés en même temps les chrétiens de ce lieu.Ce temps doit être un temps d’échange, de joie, de prière, de miséricorde, de service, bref une page d’Evangile, la continuité de la vie de Jésus, ici, aujourd’hui.
Photothèque